FAIRE BATTRE LE CŒUR DE LA VILLE

Imaginez un quartier contemporain, quintessence de la vitalité urbaine. Un lieu qui soit à la fois une oasis de tranquillité et une fenêtre ouverte sur le monde, un carrefour chaleureux où se croisent pendulaires, étudiants, employés, voyageurs et résidents de toutes générations. Tel sera le Quartier des Halles, projet immobilier des CFF, qui dotera la zone sud de la gare de Morges d’un souffle nouveau.

A la fois dynamique et convivial, ce quartier offrira des logements de haute qualité à plus de mille habitants. Avec de vastes espaces dédiés aux commerces et aux bureaux, il deviendra également un lieu de travail agréable pour de nombreux entrepreneurs et salariés. Côté services, une école, une crèche et un espace polyvalent verront le jour. De quoi créer un lieu où il fait bon vivre, une véritable âme de quartier au cœur de la ville. Bienvenue chez vous !

 

CONTACTEZ-NOUS

L’EFFERVESCENCE RETROUVÉE

Le quartier de la gare de Morges était autrefois un lieu bouillonnant d’activités, où résonnaient la clameur des ouvriers et le tumulte des trains à vapeur… Désormais occupé par des parkings, l’endroit ne demande qu’à retrouver son statut d’épicentre.

Pour cette métamorphose urbanistique, les CFF et la Ville de Morges ont retenu un projet de haute qualité, émanant du bureau d’architectes Aeby Perneger & Associés.

Pensé dès le départ comme un lieu de bien-vivre, le Quartier des Halles sera servi par une architecture toute d’élégance et d’intelligence, incluant les différents enjeux du développement durable.

Articulé autour de deux espaces publics majeurs – la place de la gare et un espace arborisé plus intime – le Quartier des Halles s’intégrera harmonieusement dans l’environnement existant. Les bâtiments en hauteur feront la part belle au panorama, s’ouvrant à la fois sur le Léman et les Alpes. Une identité aux multiples facettes qui ne répondra qu’à une vocation : créer une vie de quartier au centre de Morges.

LA CONTINUITÉ INNOVANTE

Fondé en 1998 à Carouge, le bureau Aeby Perneger & Associés est actif dans pléthore de domaines : projets d’architecture publics et privés, projets de planification urbaine, rénovation, économie de la construction et gestion de grands projets.

Les réalisations, très variées, sont le fruit d’un préambule commun : une lecture fine de l’identité du lieu. Dans cette perspective, le présent projet trouve son essence dans la continuité. Porteur de la signature Aeby Perneger, le Quartier des Halles s’intégrera avec subtilité et harmonie dans l’espace morgien existant.

INTERVIEW DES ARCHITECTES AEBY PERNEGER & ASSOCIÉS

Quelle a été votre approche pour élaborer le projet « Louise », lauréat du concours « Morges Gare Sud » ?
Le mot-clé a été la continuité. Les nouvelles constructions s’inscrivent dans le prolongement du tissu morgien actuel ; l’échelle des îlots existants entre la Grand-Rue et la rue du Sablon est reprise pour le grand îlot du nouveau quartier. Pour les formes bâties, nous sommes partis du gabarit des bâtiments présents sur la rue du Sablon, et l’avons progressivement augmenté en direction des rails.

Quels éléments liés à l’architecture de la ville de Morges avez-vous pris en compte ?
Le futur Quartier des Halles, qui prendra forme au sud des voies CFF, sera marqué par un point saillant : le bâtiment de la gare. Cet édifice viendra définir un triangle avec le Château et le Temple. Situé dans l’axe géométrique de cette figure Gare-Château-Temple, le Casino – dos à la ville –, connectera la gare au lac Léman par le biais de la rue Centrale.

Comment décririez-vous le futur Quartier des Halles ?
Le quartier regroupera tous les paramètres d’une urbanité équilibrée : logements, école, commerces, bureaux, ateliers, zones piétonnes, accueil de toutes les générations – des plus jeunes aux plus anciennes. Il offrira également une exceptionnelle accessibilité aux transports publics et une accessibilité intelligente aux véhicules individuels.

Créant une véritable vie de quartier dans la ville, le Quartier des Halles s’articulera autour d’un nouvel espace public continu et souple. Cette « place linéaire » rappellera la Grand-Rue de Morges, sous une forme contemporaine. Sa grande dimension répondra aux besoins actuels de la ville, avec une connexion immédiate au réseau ferroviaire, aux nouveaux parkings publics et à l’autoroute.

Les critères DGNB (label certifiant la durabilité d’une construction, d’un point de vue écologique, économique et socio-culturel) font partie intégrante du projet. Concrètement, comment son application se traduira-t-elle au sein du Quartier des Halles ?
Par une approche globale permettant de maîtriser le cycle de vie du bâtiment – de sa conception jusqu’à son utilisation et, in fine, à sa démolition. Les bénéfices sont nombreux, de la qualité de la réalisation au confort des locataires, en passant par une garantie qualitative offerte aux investisseurs.

Quels seront les éléments du Quartier des Halles qui contribueront au confort de vie des habitants et des personnes qui y travailleront ?
La gare, tout d’abord. Elle sera complètement réorganisée sur la base de l’emplacement du passage sous-voies existant. Les accès principaux (aux bureaux, aux logements, au quai 1 et à la plateforme supérieure) se trouveront au rez-de-chaussée.

Les bureaux seront idéalement situés, à proximité immédiate de la gare, sur le mail central. Les commerces seront disposés essentiellement au rez-de-chaussée des bâtiments, sur les rues piétonnes principales. Ils bénéficieront ainsi d’une excellente accessibilité. Quant aux logements, tous pourront se prévaloir d’une bonne orientation, avec au moins un dégagement important. Les diverses typologies d’appartements seront adaptées à des profils de locataires variés. La neutralité des espaces privés des logements permettront une grande aisance d’ameublement.

Quelle que soit l’affectation (bureaux, commerces ou logements), le projet vise une souplesse maximale, offrant ainsi une grande liberté aux futurs locataires.